Présentation

LIVRE

Présentation

FERVEUR HINDOUE           

Au cours de plusieurs voyages en Inde, Jean-Marc Payot a pris un nombre considérable de photographies dont il publie une sélection, en tout cinquante-trois clichés en noir et blanc excellemment imprimés en pleine page. Comment, avec des images fixes, rendre compte d'une notion aussi intensément corporelle, aussi profondément vivante que la ferveur ? Il y a bien évidemment les gestes ou les attitudes, l'agenouillement, les mains croisées, la méditation, les ablutions. Mais c'est là, précisément, que la distance culturelle se fait le plus lourdement sentir : nous sommes trop étrangers à l'Inde pour ne pas nous émerveiller de positions qui, dans notre univers, manifesteraient une profondeur spirituelle totalement indifférente à l'entourage. Une femme, les mains jointes, nous sourit, un vieillard lit un texte en hindi, un homme caresse le museau d'une vache : on devine la curiosité du photographe, son émotion même. On note aussi qu'il n'a jamais perdu de vue les exigences de son métier : cet homme qui médite à genoux, les yeux clos, est bien centré, il se détache fermement sur un horizon imperceptiblement flou; ce vieillard qui prie s'insère à merveille entre deux colonnes; les dos nus, les crânes rasés de ces moines accroupis dessinent autour de deux assiettes, une curieuse chaîne de sphères. C'est d'abord à la photographie, très secondairement à l'Inde, que l'album pose des questions.

Un reportage photographique hors du temps, d'une singulière beauté et d'une force poignante, qui montre les liens unissant hommes et Dieux, dans des rites complexes et fascinant.

Sâdu en robe safran, ascètes nus et hallucinés, brahmanes récitant leurs mantra, pèlerins se livrant à leurs ablutions ou apportant leurs offrandes, prières dans la rue ou au bord du fleuve ... ces images révèlent avec pudeur et sensibilité la manière unique dont les hindous dépassent leur humanité et réalisent leur vie spirituelle.

Jean-Marc Payot découvre l'Inde en 1966, lors du tournage du film "Voyage chez les vivants". Assistant du cinéaste Henri Brandt, il se retrouve dans la foule des pèlerins venus accomplir leur rite millénaire à la Kumbha Melâ de Prayag, un antique lieu sacré hindou, situé près d'Allâhâbâd dans l'état de l'Uttar Pradesh. Ferveur, piété, recueillement ... le spectacle est indescriptible à l'heure où la ville n'est plus que multitude d'autels improvisés, d'offrandes, de sacrifices et de prières. Troublé autant qu'ébloui par un hindouisme capable d'engendrer de tels transports religieux, il caressera depuis lors l'idée de repartir sur les routes de l'Inde pour tenter de mieux comprendre comment les hindous réalisent leur vie intérieure.

Depuis une dizaine d'années, après avoir travaillé dans le monde de l'édition, Jean-Marc Payot a pu renouer avec sa passion du voyage et se consacrer pleinement à la photographie. De 1994 à 1997, au fil de séjours successifs, il a visité les villes sacrées du Mahârâstra au Madhya Pradesh et assisté à des pèlerinages au Tamil Nadu et au Bengale. Enfin, un dernier périple au Kerala et au Karnâtaka lui ont permis de compléter ce reportage photographique. Puisant dans un ensemble de quelques 3000 photographies, Ferveur hindoue en présente aujourd'hui une cinquantaine.

En préambule est proposée la vision personnelle d'un écrivain que l'Inde a aussi marqué de sa ferveur mystique. Daniel Odier, romancier et essayiste, a publié de nombreux livres, dont récemment une étude consacrée au Yoga tantrique (Ed. Albin Michel).

Infolettre

Abonnez-vous à l'infolettre !

* Votre adresse email est utilisée uniquement pour vous envoyer notre infolettre.

Actualités

Nouveau site internet

17, Oct 2016

Contact

Jean-Marc Payot
jmpayot@free.fr

© 2016 Jean-Marc Payot - Tous droits réservés